Communiqué de presse prière d’insérer : grève sur le site de Muret le samedi 4 août.

Ce samedi 4 août 2018, le personnel du bureau de Poste de Muret, au service de la distribution, s’est mis en grève à raison de 90% de titulaires contre les sanctions annoncées hier par le directeur d’établissement.
1 agent se voit infliger une mise à pied de service d’une durée de 1 an (La Poste en avait demandée 2) avec effet immédiat. Ce samedi, l’agent n’a donc pas repris son travail.
Hier aussi, le directeur d’établissement a infligé un avertissement à un collègue suite à son accident de travail. Celui-ci avait heurté un plot en ciment avec le pied en conduite de Stabby 3 roues occasionnant une grosse contusion et un arrêt de travail.
Il lui a été reproché de ne pas avoir les pieds sur les carters.
Avec ces 2 sanctions successives annoncées vendredi 3 août, le personnel de Muret a décidé de se mettre en arrêt de travail ce samedi matin.

Alors que le site de Muret connait un taux d’accidentologie record au niveau national, la direction fait son management par la répression. Aussi, les usagers de Muret et des communes desservies n’auront pas eu de courrier ce samedi 4 août.
Sans changement d’attitude de la direction, d’autres débrayages, couvert par un préavis de grève national illimité, seront à prévoir.

Pour tout complément d’information :
- Représentant CGT Jean Luc Seilhé : 06 51 52 44 54
- Représentant Sud secrétaire du CHS/CT Loïc Graule : 06 67 87 10 78

Article mis en ligne le 4 août 2018

par Simon

Ce samedi 4 août 2018, le personnel du bureau de Poste de Muret, au service de la distribution, s’est mis en grève à raison de 90% de titulaires contre les sanctions annoncées hier par le directeur d’établissement.
1 agent se voit infliger une mise à pied de service d’une durée de 1 an (La Poste en avait demandée 2) avec effet immédiat. Ce samedi, l’agent n’a donc pas repris son travail.
Hier aussi, le directeur d’établissement a infligé un avertissement à un collègue suite à son accident de travail. Celui-ci avait heurté un plot en ciment avec le pied en conduite de Stabby 3 roues occasionnant une grosse contusion et un arrêt de travail.
Il lui a été reproché de ne pas avoir les pieds sur les carters.
Avec ces 2 sanctions successives annoncées vendredi 3 août, le personnel de Muret a décidé de se mettre en arrêt de travail ce samedi matin.

Alors que le site de Muret connait un taux d’accidentologie record au niveau national, la direction fait son management par la répression. Aussi, les usagers de Muret et des communes desservies n’auront pas eu de courrier ce samedi 4 août.
Sans changement d’attitude de la direction, d’autres débrayages, couvert par un préavis de grève national illimité, seront à prévoir.

Pour tout complément d’information :
- Représentant CGT Jean Luc Seilhé : 06 51 52 44 54
- Représentant Sud secrétaire du CHS/CT Loïc Graule : 06 67 87 10 78




Plan du site Mentions légales RSS

2017-2019 © Sudptt31 - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.2.97